En matière de RSE, les demi-mesures ne présentent aucun intérêt. PDF Imprimer Envoyer
Écrit par LE GAL   
Lundi, 18 Mars 2013 09:56

Selon une étude parue dans Stratégic Management Journal, menée par Mickaël Barnett (Université de NY)  et Robert M. Salomon (Université d’Oxford), pour être rentable, la RSE doit être totalement intégrée dans la stratégie de l’entreprise. Les demi-mesures ne présentent aucun intérêt (financier) pour l’entreprise.

 

L’étude s’appuie sur l’analyse de la relation entre  les performances  financières et sociétales de 1200 entreprises cotées sur le marché boursier américain au cours des années 1998 et 2006

L’intégration de la RSE produit une courbe de performances financières en U.  Ce qui signifie que les entreprises :

1)    qui présentent de faibles résultats en matière de performance sociétale réalisent de bonnes performances financières (la partie gauche du U)

2)     qui s’engagent dans une démarche RSE structurée, aboutie, fondée sur de réelles engagements vis-à-vis de leur parties prenantes réalisent de meilleures résultats financiers que celles qui ne sont pas engagées (La partie droite du U qui monte plus haut que la partie gauche).

3)     qui s’engagent partiellement ne tirent aucun bénéfice et voient leur performance financière se dégrader (position intermédiaire qui les place dans le creux de la courbe)

Conclusion :

Ne restez pas coincé dans le "creux". Les entreprises qui ne démontrent pas un réel engagement à l’égard du développement durable et qui mettent en œuvre des améliorations superficielles en matière de performance sociale augmentent leurs coûts sans exercer aucun effet sur les parties prenantes – et voient ainsi leur performance financière reculer. Le développement durable doit plutôt être considéré comme un engagement à long terme – autrement dit la raison d'être de l'entreprise.

Instaurez la confiance pour sortir du "creux". Les parties prenantes doivent constater des résultats sérieux et soutenus en matière de performance sociale avant que les entreprises ne puissent commencer à en récolter des retombées financières. Le principal défi pour les chefs d’entreprise consiste à aider leur organisation à communiquer leurs efforts en matière de développement durable de façon à gagner la confiance des parties prenantes.

Il est plus rentable d'exécuter la RSE que de la négliger. Les gains pour les entreprises sur le côté droit de la courbe - qui intègrent le développement durable dans leur modèle d'affaires – sont beaucoup plus importants que les économies de coûts pour les entreprises sur le côté gauche de la courbe – qui choisissent d'y renoncer.

Lien

Les avantages de la RSE selon l’institut national du Luxembourg pour la RSE

Sources :

Michael L. Barnett and Robert M. Salomon. 2012. “Does It Pay to Be Really Good? Addressing the Shape of the Relationship between Social and Financial Performance.” Strategic Management Journal 33 (2012): 1304–1320.

Réseau entreprises et développement durable. Quebec.


blog comments powered by Disqus
 
mobile-website-templates | Microsoft Exchange Hosting